Démocratisons l’entomophagie ! #1 – Le futur de la protéine animale.

Cet article est le premier d’une série traitant de nos motivations derrière notre volonté de démocratiser les insectes comestibles.

#1 Le futur de la protéine animale.

Comme déjà évoqué dans un précédent article, du fait de l’augmentation de la population, l’ONU encourage le développement de l’entomophagie. Nous serons ainsi 9.6 milliards d’humains sur notre petite planète en 2050. Ce qui est moins évoqué c’est que la demande en viande va exploser durant ce laps de temps, plus que du simple fait de l’augmentation de la population.

Tandis que la population mondiale va augmenter de 20%, la demande en viande va augmenter de 26% ! D’où vient cette différence ? Si on regarde de plus près ces chiffres, le constat est encore plus édifiant !

Ainsi, l’augmentation de la demande en viande des pays en voie de développement atteint plus de 50%, allant jusqu’à 76% (sans prendre en compte le Brésil et la Chine dans les calculs).

Cela semble clairement indiquer que d’autres facteurs, en plus de l’augmentation de la population, influencent la demande. En fait, et il faut s’en réjouir, cela vient principalement de l’augmentation du niveau de vie. Le pourcentage de la classe moyenne en Asie du Sud va par exemple passer de 0.1% à l’heure actuelle à 29% en 2050. Cette augmentation du niveau de vie permettra à ces personnes d’avoir davantage de ressources financières à consacrer dans leur nourriture, la viande leur étant aujourd’hui encore un produit de luxe.

 

C’est la combinaison de la croissance démographique, de l’augmentation du niveau de vie et de l’urbanisation croissante qui va stimuler l’utilisation de la viande animale comme source de protéines dans les prochaines années.

En attendant notre prochain article sur les conséquences de cette demande croissante de protéines animales sur l’environnement, adoptez une démarche écoresponsable tout en ramenant du fun à votre apéritif avec nos insectes comestibles !

L’équipe Futura Food.

 

Post a Comment